fr en de nl es it

Ma sélection ( 0 )

Vous êtes ici : Accueil » Cathédrale Saint-Pierre de Lisieux » Cathédrale Saint-Pierre de Lisieux » Cathédrale Saint-Pierre de Lisieux
Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte
Edifices religieux

UN PEU D’HISTOIRE

La cathédrale Saint-Pierre de Lisieux est une des églises les plus intéressantes de Normandie. Elle est un point de rencontre entre des traditions encore romanes, mais déjà gothiques, et des thèmes architecturaux novateurs venus d’Ile-de-France, comme les arcs-boutants.

Commencée à la fin du 12ème siècle, terminée un siècle plus tard, elle occupe la place d’une ancienne cathédrale romane incendiée en 1136, dont elle reprend les plans et les dimensions.

La façade de la cathédrale est divisée en 3 parties qui correspondent chacune aux 3 espaces de l’édifice, c’est-à-dire la nef et les 2 bas-côtés. De tradition typiquement normande cette façade est entourée de 2 tours qui accentuent ses lignes verticales. La tour de gauche avec ses ouvertures géminées, présente une architecture assez courante en Normandie.

Celle de droite est une reconstruction néo-romane du 16ème siècle. La nef de l’édifice a été construite durant la période de transition entre l’art roman et l’art gothique, au 12ème siècle.

Souvent comparée à Notre-Dame de Paris et à la cathédrale de Laon, elle présente de grandes similitudes avec les cathédrales d’Ile-de-France. Les grandes arcades, au premier niveau, sont semblables à celles de Notre-Dame de Paris (on y retrouve en effet les mêmes larges colonnes de pierre, chapiteaux corinthiens et arcs brisés). Au-dessus de ces grandes arcades, se trouve l’étage des fausses tribunes, composé de petites ouvertures divisées en 2, que l’on appelle les « baies géminées ». Enfin, tout en haut se trouve le clair-étage, composé de fenêtres hautes. Cette élévation est classique dans une cathédrale de cette époque et donne à la nef une grande homogénéité.

Au point de rencontre entre la nef et le transept se trouve une tour lanterne. Tel un puits de lumière, cette tour permet l’éclairage du bâtiment. C’est aussi un des traits caractéristiques des églises Normandes, comme la cathédrale de Rouen ou encore l’église Notre-Dame d’Alençon.

LA CATHÉDRALE ET SAINTE THÉRÈSE

La cathédrale était la paroisse de sainte Thérèse et de sa famille. Pendant dix ans elle y a participé à la vie de l’Église locale avant son entrée au Carmel.

C’est ici, dans une chapelle de l’abside, à droite de l’autel, que Thérèse assistait, avec son père et ses sœurs, à la grand-messe dominicale. Cette chapelle est aujourd’hui dédiée à sainte Thérèse. Elle y a reçu de nombreuses grâces eucharistiques. A la fin d’une messe de juillet 1887, Thérèse contemple l’image du Christ en croix. Elle décrit les sentiments qui l’envahissent :  » Je résolus de me tenir en esprit au pied de la croix (…) Le cri de Jésus retentissait dans mon cœur : « J’ai soif « . Je me sentais dévorée de la soif des âmes « . Thérèse sent grandir en elle le désir de « travailler à la conversion des pécheurs » et vient de découvrir la voie qu’elle doit suivre : sauver les âmes par la prière et le sacrifice. Une statue commémore cet événement.

C’est dans la chapelle voisine, celle de Notre-Dame que Thérèse venait participer tous les matins à la messe, avant d’aller à l’école.

Du mobilier encore présent dans la Cathédrale rappelle le passage de Thérèse et de sa famille.

Dans la première chapelle sur la gauche se trouve un confessionnal où Thérèse est venue se confesser régulièrement. « La première fois que je m’y suis confessée, se souvient-elle, j’étais si petite que ma tête se trouvait sous la banquette où l’on s’appuie les mains ; alors M. Ducellier me dit de rester debout ».

Le maître-autel a été offert par M. Martin en 1888, l’année où Thérèse est entrée au Carmel.

Depuis le 20ème siècle, Thérèse est la troisième patronne de la cathédrale de Lisieux, après saint Pierre et saint Paul. Elle figure à ce titre sur l’un des vitraux du chœur, réalisé par les ateliers Gaudin (maître-verrier de la Basilique)

Depuis 2005, l’association « Les Amis de la Cathédrale de Lisieux » valorise la cathédrale Saint-Pierre.
Pour en savoir plus, cliquer ici : http://www.amis-cathedrale-lisieux.fr/

Tarifs Tarif Complément
Gratuité visite gratuite
Adresse : Place François Mitterrand 14100 LISIEUX
Téléphone : 02 31 48 55 08
Fax : 02 31 48 55 09
Site internet :

Contacter le prestataire

Tous les champs sont obligatoires

    Accès et localisation

    • En centre ville : Lisieux

    Calculer votre itinéraire

    Ouverture Horaires Complément
    Du 01/01/2018 au 31/12/2018 de 09h00 à 00h00
    Suggestions
    Localisation
     
    Retrouvez-nous sur Facebook Pinterest Twitter Google + Flickr
    Lisieux Pays d'Auge
    Lisieux Pays d'Auge

    Office de Tourisme de la Communauté d’Agglomération Lisieux Normandie
    11 rue d'Alençon
    14100 Lisieux - France

    +33 (0)2 31 48 18 10